i’m doping free !

doping free logoEn découvrant la revue « sport & vie », j’ai découvert un dossier complet sur la lutte anti-dopage et l’introduction du passeport biologique, étapes par étapes, avec l’explication des ruses potentiellement utilisables par les athlètes pour le contourner et rendre des résultats « dans les normes ». Il y a aussi dans cette revue quelques pages relatives au dopage exclusivement. Ils y expliquent comment tels ou tels sportifs, connus ou non, s’est fait pincé bêtement ou non. On y trouve aussi comment tel athlète aurait pu se défendre par rapport à un contrôle anti-dopage positif à tel ou tel substances.  A la lecture de ces lignes, on se dit trop facile « ahhh le débile ! forcement, il a fait n’importe quoi c’est normal qu’il se soit fait avoir ! » mais après réflexion, le constat est plus nuançable. En effet, plusieurs substances dopantes se retrouvent en petites quantités dans des produits trouvables un peu partout un peu trop facilement.

En rentrant du week-end ski organisé par le CE de mon entreprise, Clément, mon collègue de raid, m’interpelle sur un article qu’il lisait en direct sur son iphone. Cet article, lisible ici, traite du dopage dans le sport amateur. Un peu choqué qu’il m’en parle genre « et toi alors ? tu prends quoi ? », ce fût l’occasion d’en discuter.

Details