des rêves encore plein la tête…

Je savais qu’en fixant un très gros objectif de fin de saison fin août, et partant en vacances juste derrière, le risque de subir un sérieux contre-coup, genre de dépression postcompétition, était non-négligeable. Lors de ma préparation, j’avais en tête non pas la CCC, mais l’étape suivante, que je vous dévoilerais prochainement. Je dispose maintenant, temporairement, de tout mon temps pour m’entraîner et préparer au mieux les prochaines échéances. J’ai aussi tout mon temps pour préparer le programme 2012, comme l’a déjà fait lamiricoré et quelques autres amis sportifs. Le problème, c’est que ça veut pas, l’envie n’est pas là.

Details