Tutoriel : Suunto Ambit et suivi d’itinéraire à partir d’une trace GPS

Suite à plusieurs questions issues de l’article « présentation » de la montre Suunto Ambit, voici un petit tutoriel expliquant comment utiliser le mode « suivi d’itinéraire » à partir d’une trace kml trouvée sur internet. Etape 1 : transformer sa trace GPS en fichier .kml (facultatif) Un petit passage par le site devrait aider pour cette première étape. Etape…

Details

Interview de Christelle Daunay

Bonjour Christelle, En quelques mots, je me présente… Doune, 28 ans, blogueur et amateur de course à pied. Gfi Informatique me propose de réaliser une petite interview avant l’épreuve de marathon des JO de Londres… qui se déroule aujourd’hui. On a appris il y a quelques temps votre forfait pour les JO, à cause d’une fracture…

Details

Test des chaussures Quechua RTS5-360°

Je ne vous présente plus Quechua, LA marque de randonnée/sport outdoor du groupe Oxylane. Vendu dans tous les magasins Décathlon, on trouve maintenant aussi quelques boutiques de la marque, à Chamonix par exemple. Après 18 mois de R&D, la dernière chaussure de trail/raid vient de sortir ! Voici mon avis sur ces chaussures : Confort/Maintien Le premier…

Details

Récit de la boucle Verbier – Saint-Bernard 2012

Un an après avoir été invité par Columbia sur la traversée « VERBIER- saint Bernard », me voici au départ de la boucle « Verbier — Saint Bernard ». Le tracé de la boucle fait 110kms et 7000 m de D+. Il reprend le parcours de la traversée à partir de la Fully, soit la seconde moitie de la course.

J’ai l’habitude de ne pas refaire deux fois la même chose, mais l’organisation, le tracé, la date et le format me faisaient dire que c’était LA course idéale en vue de faire l’UTMB l’an prochain.

Pour corser un peu la difficulté, je dois enchaîner la journée de jeudi avec la nuit de jeudi à vendredi au travail. 22 h de travail sur 24 h possible, puis un petit sommeil le vendredi. Vendredi soir je récupère Greg à la gare de Genève et l’on file à Verbier. Arrivé à minuit, le sac est bouclé en 20 minutes. Le réveil sonne à 3 h 50, ça pique, juste le temps de déjeuner et d’aller sur la ligne de départ. J’y retrouve les collègues du club des foulées chablaisiennes, puis Cyril et Flo avec qui j’avais fait la saintélyon 2010 et pour finir, Nico et sa copine. Ça fait du beau monde sur cette course. Les objectifs de chacun sont différents, mais tous espèrent faire une belle course.

Details