Semaine d’entrainement 6

Comme d’hab maintenant, petit résumé de la semaine précédente… C’est la 6e semaine de travail en collaboration avec Alain, le coach. Le theme de la semaine : Surcompensation … j’ignorais la signification de ce terme, je l’ai bien comprise ! Enfin je crois.

Lundi : Repos

Compte-rendu : Ça commence à devenir une habitude …

Mardi : PMA courte, 1h15 tout en i.2 avec au milieu 10 fois 20’/40′.

Compte-rendu : Khalil, un collègue de boulot me demande s’il peut m’accompagner courir, on habite à quelques centaines mètres l’un de l’autre et lorsque je vais au stade Suzanne Lenglen, je passe devant chez lui. Je passe donc le prendre, après 5 minutes d’attente en bas de l’immeuble, le voilà qui descend (toujours en retard ce Khalil :D) et direction le stade, le rythme est tout lent (i.1 pour moi) … a priori pas pour lui (plutôt i.3, il n’arrive pas à parler tout en courant). Arrivé au stade, il ira s’asseoir dans les tribunes pendant que je fais ma séance de 20’/40′.  Une fois terminé, on rentrera tranquillement au bercail… 1h01 pour moi, 31 min pour Khalil en 2 fois, il a battu son record ! Comme quoi…

 
Details
lobex lumbar front

test : sac Columbia Lobex Lumbar pack

lobex lumbar frontPetit cousin du sac Columbia Mobex, le Lobex Lumbar a une particularité intéressante. Il n’a pas de bretelles. Sacrée particularité pour un sac à dos, non ?

Description du produit :

Avec sa construction ultra-légère similaire au Mobex, le sac-à-dos Columbia Lobex Lumbar Pack dispose aussi d’un large panneau dorsal en mousse aérée et sa grande ouverture donnant un accès total au contenu du sac. On trouve à l’intérieur un grand espace de stockage, sans autres rangements autre que celui de la poche à eau. Un petit scratch permet son maintient. Une large attache ventrale est équipée d’un clips en plastique sert au maintient du sac à dos sur le dos. Cette ceinture est équipée d’une poche de rangement et d’un clips pour accroché le tube de la poche à eau.

Details

semaine d’entrainement 5

Comme chaque semaine, c’est reparti pour une semaine d’entrainement ! (forcement vous allez me dire…)
Au programme, une semaine nommée « Foncier PMA » … première semaine qui change depuis le début de ma collaboration avec Alain. Auparavant, j’avais le droit à « Foncier systémique : Force/PMA ».

Lundi : Repos
Compte-rendu : C’est sympa !

Mardi : PMA Courte, 1h15 tout en i.2, avec au milieu 12 fois 20’/40′ suivis de 5 minutes de récup’ puis 10 fois 30’/30′.
Compte-rendu : Cette fois-ci, direction le stade Suzanne Lenglen. Je garde le stade municipal d’Issy-les-Moulineaux en back-up pour quand je sortirai tard du travail, ou quand il fera jour plus tard.

Details

10 km de Thonon-les-bains 2011

10km au top départ...Alors que les copains de runnosphere participaient de près (comme athlètes (Greg, Mathes, Sebrom, RunMyGeek, Franck, Grego, Giao et j’en passe…) ou de loin comme supporter (Noostromo, Clara, Jahom le photographe, Virginie l’amoureuse…) au marathon de Paris, je me rentrais dans ma montagne, dans le but de sortir les skis une dernière fois avant la fin de l’hiver. Vu la température extérieure, il semble que celui-ci est parti depuis bien longtemps mais je n’ai pas encore fait le deuil de la saison 2010/2011. Dans le TGV vendredi soir, Steven, un ami avec qui je devrais tenter le sommet du Mont-Blanc cet été, m’appelle et me propose de l’accompagner sur le 10 km de Thonon. Un petit mail rapide au coach histoire de savoir si ce bouleversement du programme ne changera rien au travail à effectué, la réponse se fait sans attendre : « Tu peux. Dans ce cas demain repos ! »

Samedi en début d’après-midi, après avoir pris connaissance des derniers posts des derniers préparatifs du marathon Parisien, je file chercher Steven et me rend au stade Joseph Moynat à Thonon pour m’inscrire. Ehh oui ! il n’y aura pas 40 000 participants et 42 km… seulement 270 coureurs et 10 km ! Bref, que du bonheur que de remettre un dossard si rapidement. 🙂 La bonne blague viendra de Steven, n’ayant pas de certificat médical, il n’a pas pu s’inscrire. La faute à la Suisse, où l’on peut s’inscrire sans certificat médical. Il envisage cependant de m’accompagner, sans dossard, histoire de courir un peu et de se juger sur 10 km.

Details

relai inter-entreprise « special olympics » 2011 – issy-les-moulineaux

la Niji Team

Pour la 6ème édition du relai « special olympics« , 28 équipes d’entreprises et 5 équipes provenant d’établissements spécialisés ont pris le départ de la course ce jeudi 31 Mars 2011. Ces 132 coureurs qui représentaient 15 entreprises issues des Hauts de Seine se sont réunis dans le Parc de l’Ile Saint Germain pour participer à la Course Special Olympics France d’Issy-les-Moulineaux. C’était la troisième participation consécutive de mon entreprise.

Le concept

Des équipes de 4 salariés courent sous la bannière de leur entreprise, en relais. Elles parcourent une distance totale de 10 km (4 x 2,5 km). La course se déroule entre 12h30 et 14h00. A l’issue de la course, tous les participants sont conviés à un pot de l’amitié, lors de la remise de prix et lots, autour du podium.

Details

semaine d’entrainement 4

La semaine dernière était la dernière du « groupe » Force/PMA, autrement dit, c’est pas le plus facile. Au programme, 4 séances.

Lundi : Repos

Compte-Rendu : il faut bien profiter de se reposer un peu !

Mardi : 1h30 de course à pied, tout en i.2 avec, après l’échauffement, un premier bloc de 8 fois 1 min/1 min,  puis 3 minutes de récupération, puis 10 fois 30’/30′, puis 3 minutes de récupération, puis enfin, 8 fois 20′ / 40′, et finir tranquillement.

Compte-rendu : Sorti un peu tard du travail, je me rappelle que Noostromo a recemment testé le stade Jean-Bouin à Issy-les-moulineaux, et qu’en plus, celui ferme à 23h, soit une heure de plus que le stade Suzanne Lenglen. Parfait donc pour ma sortie de la soirée. Arrivé sur les lieux, effectivement l’éclairage n’est pas très fort, mais le stade de foot annexe permet un minimum de luminosité. Après quelques tours d’échauffement, je commence mon premier bloc. Tout se passe bien, parti un peu trop vite mais rien de bien méchant. Puis, j’enchaîne sur 3 minutes de récupération, entre temps, le stade annexe s’éteint, me voilà dans le noir.

Details

i’m doping free !

doping free logoEn découvrant la revue « sport & vie », j’ai découvert un dossier complet sur la lutte anti-dopage et l’introduction du passeport biologique, étapes par étapes, avec l’explication des ruses potentiellement utilisables par les athlètes pour le contourner et rendre des résultats « dans les normes ». Il y a aussi dans cette revue quelques pages relatives au dopage exclusivement. Ils y expliquent comment tels ou tels sportifs, connus ou non, s’est fait pincé bêtement ou non. On y trouve aussi comment tel athlète aurait pu se défendre par rapport à un contrôle anti-dopage positif à tel ou tel substances.  A la lecture de ces lignes, on se dit trop facile « ahhh le débile ! forcement, il a fait n’importe quoi c’est normal qu’il se soit fait avoir ! » mais après réflexion, le constat est plus nuançable. En effet, plusieurs substances dopantes se retrouvent en petites quantités dans des produits trouvables un peu partout un peu trop facilement.

En rentrant du week-end ski organisé par le CE de mon entreprise, Clément, mon collègue de raid, m’interpelle sur un article qu’il lisait en direct sur son iphone. Cet article, lisible ici, traite du dopage dans le sport amateur. Un peu choqué qu’il m’en parle genre « et toi alors ? tu prends quoi ? », ce fût l’occasion d’en discuter.

Details

des news du front !

Quelques news à mon sujet… des bonnes, des moins bonnes…

Premièrement, pas de Prolog du raid Grenoble INP ce week-end, et donc, pas de raid Grenoble INP au mois de mai. L’explication est assez simple, l’équipe que j’ai jointe a mis du temps à valider son inscription (normal, il manquait une personne) et donc, on a fini sur la liste d’attente. Il n’y avait que 70 places disponibles et 75 équipes inscrites à la date limite d’inscription. On aurait pu espérer que les 5 équipes de la liste d’attente puissent finalement participer au prolog, vu que de toute façon, seules 30 équipes seraient qualifiées pour le Raid, mais non. Il nous a fallu attendre quelques désistements pour obtenir un « go » de l’organisation mercredi, bien trop tard pour s’organiser correctement.

Details

semaine d’entrainement 3

Et hop ! une 3e semaine passée… rondement menée ! Comme d’habitude, au programme, 5 séances… plus ou moins dures !

Lundi : Repos

Compte-rendu : ça, c’est cool !

Mardi : 1 h 30 de course à pied, tout en i.2 avec au milieu, 10 à 12 fois 1 minute en i.4 avec une minute de récupération entre. C’est du fractionné 1min/1min, mais sur un rythme un peu plus fort.

Details

montée du crôt 2011 – ma première compétition de ski alpinisme

montée du crôt - l'affiche

Lorsque l’on fait du  ski de randonnée ou du ski d’alpinisme, on n’utilise pas de remontée mécanique, mais, au contraire, on gravit les montagnes en équipant ses skis de « peaux de phoque » avant de les redescendre dans un style alpin.

Généralement, on désigne par « ski de randonnée » l’activité loisir qui en découle, et la compétition par « ski d’alpinisme ».

Il existe alors plusieurs formes de compétition :

  • la verticale race, qui comme son nom l’indique est une montée sèche.
  • Le sprint, épreuve toute nouvelle, sur le principe du 4X.
  • L’épreuve individuelle, l’épreuve reine, avec pas mal de dénivelés, des passages où l’on porte les skis …

La montée du crôt

Cette épreuve « verticale race » s’inscrit dans le cadre du challenge « mountain ski tour », challenge regroupant plusieurs compétitions de ski d’alpinisme. Au programme, 650 m de dénivelé positif à réaliser le plus possible.

Après une inscription par téléphone depuis Paris, me voilà inscrit grâce à ma licence du CAF du Leman. Étant donné que c’est ma première du genre, je ne m’attends pas à faire des exploits, surtout avec le peu d’entrainement que j’ai dans ce domaine.

Details

semaine d’entrainement 2

La semaine était la seconde concernant ma collaboration avec mon coach, Alain Roche. Le thème était le même que celui de la semaine précédente : Foncier / PMA.

Pour rappel, tout le travail se fait sous différents niveaux d’intensité cardiaque :

  • i.1 : 65 à 70 % de la FCMax
  • i.2 : 70 à 80% de la FCMax
  • i.3 : 80 à 90% de la FCMax
  • i.4 : 90 à 95% de la FCMax
  • i.5 : 95 à 97% de la FCMax
  • i.6 : 97 à 100% de la FCMax
  • i.7 : 100% de la FCMax…

Autant dire qu’il y a des intensités, suis même pas sur de pouvoir les atteindre !

Au programme de la semaine, 5 séances…

Details

semaine d’entrainement 1

Suite à un précédent article, je vous faisais part de ma faible motivation à m’entraîner, et de mon impression de voir mon niveau régresser petit à petit… Après avoir pris connaissance de vos réactions (merci encore à vous pour vos contributions), j’ai pris la décision de travailler avec Alain Roche, aussi coach de l’ami Tercan. Le but, mieux planifier mes entraînements, autant au niveau horaire que de la charge de travail et continuer à progresser.

Cette semaine était donc la première, sous ce nouveau mode de fonctionnement. Le thème : Foncier / PMA.

Tout le travail se fait sous différents niveaux d’intensité cardiaque :

  • i.1 : 65 à 70 % de la FCMax
  • i.2 : 70 à 80% de la FCMax
  • i.3 : 80 à 90% de la FCMax
  • i.4 : 90 à 95% de la FCMax
  • i.5 : 95 à 97% de la FCMax
  • i.6 : 97 à 100% de la FCMax
  • i.7 : 100% de la FCMax…

Autant dire qu’il y a des intensités, suis même pas sur de pouvoir les atteindre !

Details

2 nouvelles dates au calendrier : le raid Grenoble INP 2011

Vous le savez, bien que je cours beaucoup, ce qui me « passionne » à la base, c’est le raid multisports… parce que j’aime l’enchaînement des différents sports, puis l’esprit raid, ç’est… pffff… l’aventure avec un grand A.

La petite histoire

Sur twitter, il y a quelques temps, l’équipe des chaudspatates recherche un coéquipier afin de boucler leur inscription au raid Grenoble INP. Forcement, je postule, au cas où, ne sachant pas encore comment mon programme de l’année allait s’organiser. Réponse des chaudspatates, ils ont trouvé un candidat… et c’est pas moi 🙁 Tant pis, je remettrais mes envies de raids à plus tard…

Details

la montée du crôt, à l’entrainement

 

Samedi, j’ai passé la journée au ski… dur la vie hein ? Bon, je vous avoue, ça m’a surtout mis les nerfs quand j’ai croisé quelques personnes faisant du ski de randonnée le long des pistes. Tellement, que j’ai décidé m’y rendre le lendemain matin même au levé du soleil, avant l’ouverture des pistes. En effet, mon père m’a sérieusement remonté les bretelles à ce sujet, considérant qu’un ski-randonneur shooté par un skieur « débutant » est forcement en tord. Renseignement pris auprès de l’office du tourisme d’Avoriaz, la pratique du ski de randonnée est interdite sur l’ensemble du domaine skiable dans les horaires d’ouverture. C’est bien le genre de détail qui ne m’arrête pas ! Ni une ni deux, le réveil sonne à 6 h.. enfin, 6 h 40 parce qu’il a déconné 🙁 7 h, départ en voiture, 7 h 45, arrivé sur les lieux… 8 h, départ sur la piste, skis peautés aux pieds.

Details

trail : coach ou pas ?

Pour faire simple, voilà le constat… depuis mon changement de lieu de travail et donc la SaintéLyon, je n’ai chaussé les runnings que 8 fois… 8 petites fois en un peu plus de 2 mois. A ce rythme, il va être compliqué de tenir les objectifs fixés en début de saison, surtout après la sortie « longue » de dimanche dernier. 1h20, une impression de me traîner, de souffrir dans les côtes de mon terrain de jeu favori, là où je vole d’habitude… Certes le terrain était gras, boueux à souhait et la pluie n’arrangeait rien… mais à mon avis, ce ne sont que des excuses. Pendant cette sortie, je me suis maudit. Maudit de ne pas être assidu à l’entrainement, de faire n’importe quoi, d’enchaîner les séances de fractionnés en faisant toujours plus, au risque de se blesser inutilement.

Bref, dimanche soir, en rentrant de ma sortie, pour la première fois depuis que j’ai commencé à courir « pour de vrai », j’ai eu l’impression d’avoir à reprendre l’ensemble des bases, en repartant du début.

Details

l’ultra-trail, un sport olympique ?

jo_drapeauAu petit matin, en lisant « endurance trail », je me suis fait la remarque suivante : « bon, ok, le trail et l’ultra-trail sont en train de se professionnaliser petit à petit… y a même des championnats de France, du monde… », mais quid d’une participation olympique ?

Si je devais choisir, je privilégierai l’ultra-trail au détriment du trail, car les courses sur toutes les distances possibles en dessous du marathon sont déjà au programme de chaque JO d’été. De plus, il pourrait y avoir une confusion entre trail et cross dans l’esprit des spectateurs.

Details

rickshawrun automne 2011

Comme disait Fabrice dans un précedent commentaire, « on sent que cela me titile » à propos de l’aventure avec un grand A… Il n’avait pas tord, je quitte la France en septembre direction l’inde (encore !), afin de participer à une petite course de rickshaw avec Aurélien dans l’équipe nommée « Have You Met Tuk ? ». 5000…

Details

La traversée du Zanskar – le film

En lisant ma blogroll Google Reader, je tombe sur un article du blog ZeOutdoor où Celine, l’auteur, fait un descriptif des films d’aventure à l’affiche au mois de février. Je note la présence d’un film nommé « la traversée du Zanskar »… Le Zanskar est une région voisine du Ladakh, et porte son nom grâce au fleuve éponyme. Cette contrée est une des plus arides et des plus froides de l’Hymalaya. Entouré par des sommets de plus de 7000m, elle ne reçoit pas beaucoup d’eau des moussons annuels. Elle est célèbre grâce (ou à cause) des treks estivaux ou hivernaux proposés dans la région.

Naturellement, la possibilité de pouvoir revoir certaines images similaire à mon voyage de l’an dernier m’a premièrement séduit. L’histoire concerne le voyage d’un monk (moine bouddhiste) voulant mener des jeunes enfants de cette région à Manali, dans une école afin qu’ils reçoivent une éducation. On y voit comment l’expédition se monte, les différents chemins possibles et son déroulement.

Details

veillée du bois : Lafuma … ahhh ben pas là !

logo team outdoorHier soir avait lieu la seconde veillée du bois organisée par le magasin Team Outdoor. Parti un peu tôt du travail, j’arrive en avance. J’en profite alors pour faire le tour du magasin et des soldes en cours. Je retrouve Fabrice du côté de la cabine d’essayage. Alors qu’il me donne une paire de Columbia Ravenous Stability 2011, ainsi que 2 tshirts de la même marque, Agnès vient se fendre en excuse en annonçant l’absence de Lafuma ce soir et ce, pour la seconde fois à priori. N’ayant pas prévenu Agnès de ma présence, j’avais prévu de quoi palier à un manque de chaussures. Je choisi alors de changer le thème de la veillée et de m’équiper « Columbia ».  J’enfile donc les Stability et le tshirt manche courte, celui-ci est super light et tout doux, je sens qu’une belle histoire d’amour vient de commencer entre lui et moi.

Details

Aux sommets du monde

aux sommets du monde Voici un nouvel article concernant un livre, que j’ai dévoré en quelques jours.

Synopsis :

Alors qu’il occupe un poste de cadre supérieur dans un grand groupe automobile, Sylvain Perret fait le choix de quitter travail, carrière, maison, amis, famille, petite amie, pour partir autour du monde, gravissant au passage le point culminant de chacun des pays traversés.

A la suite de la découverte d’un cancer chez son père, il imagine un système de collecte au profit de la lutte contre cette maladie qui va prendre une importance grandissante dans son expédition.

De la chaleur étouffante de la jungle malaise au froid mortel du plus haut sommet des Andes, du piège des crevasses du Caucase au panorama des arêtes des Carpates, il nous entraîne dans une aventure touchante, haletante ou hilarante, tout simplement humaine.

Details