dent d’oche express

Dimanche après-midi, après un réveil tardif sur les coups de midi, on (Alex’ et moi-même) décide de se rendre au sommet de la Dent D’oche (sommet local, cotation randonnée R4, 2 222 m). L’an dernier, j’avais effectué ma première ascension de ce moment en compagnie de Julie. Cette année, j’y emmènerai mon frère. Ce sommet était un petit rêve pour lui, il n’avait jamais pris le temps de le faire.

Le principal problème, mon TGV à 19h pour un retour sur Paris… Il faudra donc être rentré de la randonnée avant 18h, mon sac n’étant bien sur pas prêt. C’est sur le terrain d’entrainement de Tercan que l’on attaquera la montée sur un très bon rythme. D’ailleurs, après l’arrêt de l’UTMB, je m’attendais à le croiser à l’entrainement pour de prochains objectifs 🙂

Details

escalade @ vitam’in Parc

Vendredi soir je décide de suivre un peu ce qui se passe du côté de Chamonix et surtout les péripéties multiples d’amis (Cyril sur l’UTMB, Jean-Felix sur la TDS et Benoit & Jean-Luc sur la CCC) du côté de Chamonix. Comme chacun sait, l’UTMB et la TDS seront annulées, Jean-Luc, mon ancien coach de football finira à un très belle 163e place alors que Benoît me vendra du rêve avec une 22e place pour une première participation… Ça se passe de commentaires. En tout cas, ils m’ont donné envie d’y participer un jour… et surtout de chausser mes chaussures pour aller trailer un petit coup 🙂 Cependant, ma douleur à la fesse n’étant pas totalement passée, pas question de prendre plus de risques pour ne pas totalement gâcher ma préparation au marathon de Lausanne. Qu’est-ce que c’est frustrant…

Samedi midi, réveil la tête dans le cul, et à la vue du temps pourri du côté du Leman, on (Steven, Thibault, Alex’ et moi-même) décide de se rendre au Vitam’in Parc pour faire un peu d’escalade.

Details

repérage Paris – Versailles – rencontre blogueur avec Djailla

denivele paris - versaillesMercredi dernier, j’avais proposé à Djailla, blogueur Parisien, de se rencontrer et d’aller faire un petit tour sur le parcours du Paris – Versailles. C’est son prochain objectif, et mon spot d’entrainement « côtes » du côté de Paris. C’est aussi le moyen de mettre un visage et une voix sur des mots que je lis régulièrement.

Le rendez-vous est pris via Twitter pour une sortie après le boulot, je me change en vitesse et direction l’arrêt RER d’Issy-les-Moulineaux, ça tombe bien, c’est à côté du travail et nous sommes tout proche du tracé de la course.

Rapidement, je mets Djailla au courant, je connais bien le parcours jusqu’au sommet de la côte, après, ça sera freestyle ! Pas facile de se souvenir d’un parcours réalisé une seule fois l’an dernier.

Details

le tour de Paris en velib

vélib

Dimanche à 16h, je ne sais pas trop pourquoi, mais j’ai décidé de me lancer dans un « vieux rêve » … Faire le tour de Paris en vélib. Le but était surtout de faire un peu de vélo, un peu plus longtemps que les 15 minutes de vélib fait matin & soir pour aller au travail. L’autre but était aussi de voir si je pouvais me balader en vélib sans connaitre le coin et pouvoir trouver une station vélib avant la fin des 30 minutes fatidiques.

Le départ est donné à proximité de mon logement, et direction la porte de Versailles et le boulevard longeant la ligne T3 du tram. Fort heureusement, le tram circulant dans le même sens que moi arrive au moment de mon passage, je le suivrai alors jusqu’au terminus.

Après, la construction du prolongement du tram aura comme principal désagrément la disparition de la piste cyclable. Va donc falloir rouler au milieu des voitures, qui n’ont toujours pas intégrer les vélibs dans leurs plans de circulation. Les piétons non plus d’ailleurs, le nombre de personnes prenant les pistes cyclables pour un trottoir se compte sur les doigts de pleins de mains !

Details

Trail des Hauts-Forts 2010 – Morzine/Avoriaz

Samedi 14 août avait lieu le trail des Hauts-Forts entre Morzine et Avoriaz. Deux parcours étaient au choix, un 43 km et un 21 km.

A la base, je devais m’aligner sur le 43 km, mais l’éventualité d’une participation de mon frère sur le 21 km et le trail de Courchevel le week-end d’avant auront raison de mon envie de long.

Vendredi, je récupère mon frère tout juste rentré de son périple à l’autre bout du monde (Inde, Australie et Singapour) et profite de mon RTT pour rentrer chez mes parents au bord du Léman.

Vendredi soir, direction Avoriaz pour une courte nuit, l’arrivée tardive vers 23h n’aura que peu d’effets sur le moral des troupes, bien motivé pour envoyer du lourd le lendemain…

6h30 le réveil,  il est temps de préparer nos sacs et d’en profiter pour faire une bonne platée de pâte…

7h15, le bus est censé partir d’Avoriaz pour rejoindre le départ à Morzine. Il devait y avoir 30 personnes dans le bus, nous ne serons que 14…

Details

courchevel X-trail

logo courchevel X TrailLe week-end dernier, alors que cela n’était pas prévu à la base, Aurélien, un ami de classe préparatoire, me propose d’aller passer le week-end à Courchevel. Au menu, du sport, du plein-air en montagne et une participation aux 30 km du Courchevel X’ Trail. Forcement, je ne peux pas refuser…  C’est donc ainsi que je me retrouve inscrit à cette épreuve.

Le programme du samedi n’est pas très clair, on partira donc faire une via-ferrata avec Aurélien… (qui fera l’objet d’un article séparé) Les autres iront à la piscine et au golf, histoire de ne pas se cramer avant la course. Chacun son point de vue, mais ils ont l’air de prendre l’épreuve un peu trop au sérieux je trouve, enfin bon…

Ainsi, le programme sera strict, récupération du dossard à 18h, puis pâtes, couché relativement tôt, carbocake au petit-déjeuner, étude du parcours dans les moindres détails, revue du matériel avant course… Je suis perdu, bien loin de mes habitudes. Je me dis alors qu’un peu de changement ne me fera pas trop de mal, moi qui prend la discipline un peu à la légère (c.f. ma raclette la veille du marathon de Lausanne, les soirées arrosées avant le 20 km de Lausanne et le cross des rameurs…)

Details
asics gel trabuco 13

Asics Gel Trabuco 13 – modèle « guêpe »

Ca y est ! Je viens de faire ma première infidélité à mes Columbia Ravenous … J’ai en effet investi dans une paire d’Asics Gel Trabuco 13 lors du salon du Courchevel X trail, principalement parce que j’avais oublié mes Columbia, et aussi parce qu’elle arrivait en fin de vie.

Après un petit tour sur le net, il se trouve que Laurent du blog « loloraidoutdoor.com » a investi dans la même paire en vue de la TDS (petite soeur de l’UTMB). Voici ce qu’il en dit …

Details

rocher de naye – via ferrata & grotte

Le week-end dernier, Mat’ me proposa un petit tour du coté du rocher de Naye, sur les hauteurs de Montreux, sur les bords du Leman en Suisse.

Le programme était de tenter la via-ferrata, classé TD+, soit un peu plus que Très Difficile… Le dernier échelon avant ED (Extrêmement Difficile). Mathieu vient de récupérer l’usage de son pied, triplement fracturé suite à une chute en moto. De mon coté, je souffre de la voute plantaire du pied gauche…. Autrement dit, pas la grande forme avant d’attaquer ce mur !

Après une approche d’environ 3,5 km et quelques 300 m de dénivelé positif, on arrive en bas de la via. Ma patte me fait mal déjà, on décide alors d’y aller tranquillement, sans stress ni pression et en prenant notre temps. La via commence par un joli mur bien vertical où on est mis dans le bain directement… Ca tire sur les bras et faut pas hésiter à se jeter sur les prises suivantes pour les attraper. Autrement dit, si tu fais moins d’1m70, ca va être compliqué par endroit.

Viens ensuite un petit pont de singe pas facile à passer et une longue traversée de paroi, avant de remonter le long d’une faille. Ici, on prendra l’échappatoire, pas question de trop tirer sur mon pied, déjà que je penses en avoir fait trop à ce sujet…

Details

kang-yatsé II – l’ascension

Premièrement, je tenais à souligner que je ne voulais pas partager cette expérience, elle devait rester entre moi, le guide et la montagne… Pourquoi ? Parce que je pensais que c’était une expérience personnelle, qui se vit, qui ne se raconte pas. De plus, je ne voulais pas engendrer une course à la performance du genre « il a fait 6000 m et c’était facile, je peux faire mieux ! »

Après une longue réflexion, je me suis dit qu’en faite, c’était débile de ma part d’être si fermé. Voici donc mon petit récit…

C’est en inde que j’ai décidé de me lancer dans ma première expérience d’alpinisme, enfin, je ne pense pas que ce mot s’applique vu que l’on n’est pas dans les Alpes mais l’idée est là. Après avoir pris des cours d’initiation et de perfectionnement à Chamonix, je ne débarque pas totalement dans l’inconnu du coup. De plus, Nima, mon guide , est rompus aux ascensions au Népal, même si j’ai conscience que les standards européens de sécurité ne sont pas les mêmes en Inde, il va donc falloir que je m’adapte sans trop faire de concession.

Arrivé sur le camp de base, le temps n’est pas au rendez-vous… On sait que l’on va passer 3 journées sur place, une pour arriver sur place, une autre pour l’acclimatation et la dernière pour l’ascension… Cependant, si le temps change assez vite, on supprimera la journée d’acclimatation, histoire de ne pas risquer de louper l’ascension, ça serait quand même bien bête !

Dans l’après-midi, les nuages et le brouillard se lèvent, cela annonce une belle nuit étoilée et un départ possible de nuit. On se met alors d’accord sur 2 horaires possibles de départ : 5 h 30 et 11 h 30… Étant donné que l’on doit monter 1 200 m de dénivelé dans une neige plutôt fraiche sans aucune trace, le temps de montée sera supérieur à 5 h et la nuit tombe tôt.

Details

markha valley trek

P1030487Jour 1 – Vol Delhi-Leh (3500m)

Arrivé à l’aéroport, il va falloir remplir une petite fiche comme si j’arrivais dans un nouveau pays (quoi ? Ce n’est pas l’Inde ici ?), puis, à la sortie de l’aéroport, je cherche parmi l’ensemble des Ladakhis attendant la petite pancarte à mon nom. Petit coup de flip, je ne trouve rien, j’imagine déjà le pire… Un petit tour dans la seconde rangée de Ladakhis et… gros soulagement… Mon guide est là, un peu en retard… Je charge mes affaires dans la jeep et direction la guest-house (maison d’hôtes locales) puis repos, parce que ma nuit passée dans l’aéroport de Delhi n’a pas été de tout repos.

Puis, direction le cyber-café, pour donner des news à la terre entière, parce que les mobiles internationaux ne fonctionnent pas dans cette région du monde.

Details

pourquoi je cours ?

pourquoi je cours ?Ahhh ben ça c’est une bonne question… si j’avais la réponse, je te répondrais avec plaisir, mais là… je n’en sais trop rien. D’ailleurs, toi, pourquoi fumes-tu ? pourquoi bois-tu ? Ou même pourquoi respires-tu ? Ben oui quoi… Non en faite, je ne sais pas pourquoi je cours. Je sais juste que quand je chausse mes chaussures, je retrouve une partie de mon sourire que j’avais pu abandonner dans la journée. J’ignore d’ailleurs le plus souvent la durée de ma sortie, mais je sors… filant tout droit, jusqu’à ce qu’un mur rencontre ma tête, et là, je tourne à gauche et ainsi de suite… puis, quand je commence à avoir mal aux jambes, je fais demi-tour, et je rentre prendre une douche, puis ma petite vie reprend son traintrain quotidien.

Details

de nouveaux challenges !

Je viens de m’inscrire pour les compétitions suivantes : – Courch’X Trail à Courchevel (73) en version 30 km (2 000 m de dénivelé positif) et le changement de distance pour : – Trail des Hauts-Forts entre Morzine et Avoriaz (74) en version 21 km (2000 m de dénivelé positif) – SaintéLyon entre St-Etienne (42)…

Details

de retour de nul-part…

Ça y est… c’est le retour ! Après un peu moins d’un mois passé loin de l’Europe, me voici de retour à Paris… J’ai découvert un nouveau pays, que je ne connaissais pas, qui ne m’attirait pas et je dois bien l’avouer, je reste sur le cul, sous le charme… Je vais essayer de prendre…

Details

des vacances !!!

Juste un petit mot pour vous dire qu’il n’y aura surement pas de mise-à-jour du blog durant un bon mois…

En effet, je suis arrivé en Inde hier matin et je n’aurais pas d’accès internet pendant toutes mes vacances.

A très vite !

le départ

aventure chablaisienne – edition 11 – recit

Ce weekend avait lieu le raid « aventure chablaisienne » dans sa 11e édition. Avec 3 amis, Aurélien, Camille et Clément, on a reformé les 2 équipes de l’an dernier. Aurélien et Camille ont donc formé l’équipe des « asticots ». Clément et moi-même avons formé l’équipe des « mangeurs d’asticots ».

Le départ de Paris

Vendredi soir, après le travail, on se retrouve tous à la gare de Lyon afin de prendre un TGV direction Genève. Cela commence bien, Clément m’annonce par texto qu’il pourrait être en retard et louper le TGV… si c’est le cas, la participation au raid est fortement compromise. Heureusement, son train sera à l’heure et le TGV est en retard, de 15 minutes environ.

Une fois dans le TGV, on sortira l’apéro (gâteaux apéro, saucissons, jambon, fromage et pain) et on fera une petite sieste histoire de dormir un peu pendant cette nuit.

Arrivé minuit à Genève, on se mettra au lit vers 1 h 30 après avoir rejoint le domicile de mes parents.

Details

trail Verdon Canyon Challenge

Juste un petit article pour souhaiter « bonne chance » aux copains blogueurs qui participeront au trail Verdon Canyon Challenge by Columbia. J’aurai pu/du être avec vous, mais pour moi, ca sera le raid Aventure Chablaisienne avec 3 amis… En espérant que vous ne vous tirerez pas trop la bourre et que l’on aura le droit à…

Details

VMA verticale

En lisant le hors-série de trail-endurance, je suis tombé sur un concept dont personne ne parle, mais qui me semble intéressant dans l’étude de la progression en trail : La VMA verticale. Elle s’exprime en m/heure. De la même façon que la VMA « horizontale », celle du marathonien, on peut l’évaluer en grimpant une…

Details

cours de glace à Chamonix – journée du dimanche

Dimanche matin, rebelote, rendez-vous à Chamonix à 8 h 30. Cette fois-ci, c’est à la gare de Montenvers, pour prendre le train qui mène à la mer de Glace.

J’arrive forcement bien en avance, mais j’arrive à me mettre en retard, faute de pouvoir trouver un sandwich un dimanche matin dans Chamonix, du coup, ça sera un bon saucisson et une baguette.

Le programme du jour annonce :

Alpinisme

Dates : 30 mai 2010 – 30 mai 2010
Durée : 1  jour(s)

Cette journée organisée dans le massif du mt Blanc sera consacrée au rappel des notions de base en technique de glace et de neige : encordement glacier, raccourcissement de corde, technique de cramponnage, maniement du piolet. Un accent particulier sera mis sur les techniques de mouflage et de sauvetage qui vous seront utiles en ce début de saison pour vos ascensions en tant que responsable.
Ce cours pourrait être la suite de celui du 29 mai.

Niveau physique : relax
Niveau technique : Expérience de base

Details

cours de glace à Chamonix – journée du samedi

En cherchant une carte du type « IGN » de la région du Ladakh en Inde, où je me rends pour faire un trek et une ascension pendant 12 jours, je suis tombé par hasard sur le site d’un guide de haute montagne suisse. Il propose 2 cours sur un weekend (cours de base et cours de perfectionnement). Ce samedi, cela sera donc le cours de base :

Cette journée, probablement organisée dans la région de Chamonix, sera consacrée au rappel et à la découverte des notions de base en technique de glace et de neige : connaissance du matériel, encordement glacier, marche sur glacier, maniement du piolet, maitrise de glissade… Bref, tout ce qui vous sera utile en ce début de saison pour vos futures ascensions dans les Alpes.
Ce cours de base peut être combiné avec celui de perfectionnement le 30 mai.

Niveau physique : relax
Niveau technique : Sans expérience alpine

Details

trail des allobroges 2010

L’avant course

Lorsque j’apprends qu’un trail se déroule régulièrement autour de Bellevaux, je décide presque immédiatement qu’un jour, j’y participerai… et je finirai cette course. Il faut savoir que ma famille côté grand-mère paternel est presque issue à 100 % de Bellevaux et des alentours. Pour moi, l »expatrié à Paris, c’est ainsi une sorte de retour aux sources… D’ailleurs, j’avoue ne pas trop connaitre les environs, le Trail sera un bon moyen de remettre les pendules à l’heure.

Par la suite, je n’ai pas trop hésité à m’inscrire… et à me lancer un nouveau défi… Venir à bout de ce 58 km & 4000 m de dénivelé positif dans le temps imparti. Pour seulement mon 3e trail, après le trail du Brevon (15 km, en 2008 ) et le trail de la vallée de Chevreuse (23 km, en 2010), (2 courses natures quoi !) le challenge s’annonçait, comme dire, intéressant !

Motivé par le soutien des copains, me voilà presque sur la ligne de départ… D’ailleurs, Camille me dira par SMS la veille « Héhé, trail demain mec ! fais-nous rêver ! ».

Details