semaine d’entrainement 2

La semaine était la seconde concernant ma collaboration avec mon coach, Alain Roche. Le thème était le même que celui de la semaine précédente : Foncier / PMA.

Pour rappel, tout le travail se fait sous différents niveaux d’intensité cardiaque :

  • i.1 : 65 à 70 % de la FCMax
  • i.2 : 70 à 80% de la FCMax
  • i.3 : 80 à 90% de la FCMax
  • i.4 : 90 à 95% de la FCMax
  • i.5 : 95 à 97% de la FCMax
  • i.6 : 97 à 100% de la FCMax
  • i.7 : 100% de la FCMax…

Autant dire qu’il y a des intensités, suis même pas sur de pouvoir les atteindre !

Au programme de la semaine, 5 séances…

Details

la montée du crôt, à l’entrainement

 

Samedi, j’ai passé la journée au ski… dur la vie hein ? Bon, je vous avoue, ça m’a surtout mis les nerfs quand j’ai croisé quelques personnes faisant du ski de randonnée le long des pistes. Tellement, que j’ai décidé m’y rendre le lendemain matin même au levé du soleil, avant l’ouverture des pistes. En effet, mon père m’a sérieusement remonté les bretelles à ce sujet, considérant qu’un ski-randonneur shooté par un skieur « débutant » est forcement en tord. Renseignement pris auprès de l’office du tourisme d’Avoriaz, la pratique du ski de randonnée est interdite sur l’ensemble du domaine skiable dans les horaires d’ouverture. C’est bien le genre de détail qui ne m’arrête pas ! Ni une ni deux, le réveil sonne à 6 h.. enfin, 6 h 40 parce qu’il a déconné 🙁 7 h, départ en voiture, 7 h 45, arrivé sur les lieux… 8 h, départ sur la piste, skis peautés aux pieds.

Details

coupe du monde de ski masculin : descente de la verte des houches – kandahar

départ Une fois n’est pas coutume, je passe « encore » diront certains le week-end dans les montagnes… Cette fois-ci, j’avais décidé d’aller avec mon frère et Yohan, un ami, juste avant Chamonix pour assister à la coupe du monde de ski masculin, la mythique verte des Houches.

Arrivée tardive vendredi soir, départ très tôt samedi matin… le but est d’être sur les pistes avant le début de la course, pour assister aux échauffements et aux derniers préparatifs d’avant course. On en profitera aussi pour skier un peu et se trouver une place privilégiée pour voir passer par les coureurs sur le long du parcours.

On croisera un finlandais nommé Andy et un croate nommé Ivica sur les pistes, autant vous dire que cela va très vite et que ca fait pas beaucoup de mouvements parasites sur les skis.

Details

Ski de randonnée à Avoriaz

le sportif sur les spatules

Chaque année, lorsque Noël arrive, j’ai toujours du mal à faire ma petite liste au papa Noël… Cette année, j’avais émis l’hypothèse de m’acheter une paire de skis, dans le but de pouvoir reprendre à apprendre à dévaler les pentes avec une latte à chaque pied. J’avais repris le ski lors de session « vis ma vie » avec Aurélien, lorsque les conditions n’étaient pas au top pour la pratique du hors-piste. À la lecture de quelques blogs, j’ai découvert le ski de randonnée. Après en avoir discuté avec quelques amis et lu un article sur la genèse de l’industrie des stations de ski dans Montagne Magazine, j’étais bien conquis.

Details

randonnée au pic de borée

Jeudi soir dernier, j’ai profité du jour férié pour me rendre à la permanence organisée chaque semaine par le CAF de Thonon-les-bains. J’y ai ainsi pris plein de renseignements sur le fonctionnement du club et rencontré quelques membres. J’ai aussi pu m’inscrire pour la dernière randonnée de l’année, le pic de borée. Classée R2, la randonnée se veut facile en raisons des conditions de mi-novembre.

Le départ est fixé à 8h00 du matin, j’arrive au lieu de rendez-vous et un autre groupe avait copié, j’avais donc failli partir avec le mauvais groupe 🙂 Le chef de groupe me demandera où sont mes chaussures de rando… je lui répondrai « à mes pieds ! », tout fier d’avoir mis mes asics gel Trabuco… Dans son regard, j’ai cru lire un « ahhh ben on est mal barré ! ».

Details

via-ferrata de la tour d’aï

Il y a quelques semaines (oui… oui… je suis en retard concernant la publication des articles), direction Lausanne en compagnie d’Aurélien, pour rendre visite à un ancien collègue de travail. Le programme du week-end se voudra sportif et non festif… Parfait, cela colle à mes aspirations du moment.

Direction donc Leysin, une station de ski/VTT du Valais Suisse. Au programme de la journée, pic-nic, via-ferrata, randonnée tranquillou… Après être passé chez le loueur de matériel, on prendra le téléphérique pour arriver au restaurant d’altitude. Une petite descente à travers les arbustes et l’on aperçoit quelques personnes sur la falaise. Pensant être proche du début de la via-ferrata, on tentera de monter à travers le pierrier pour gagner du temps.

Details

dent d’oche express

Dimanche après-midi, après un réveil tardif sur les coups de midi, on (Alex’ et moi-même) décide de se rendre au sommet de la Dent D’oche (sommet local, cotation randonnée R4, 2 222 m). L’an dernier, j’avais effectué ma première ascension de ce moment en compagnie de Julie. Cette année, j’y emmènerai mon frère. Ce sommet était un petit rêve pour lui, il n’avait jamais pris le temps de le faire.

Le principal problème, mon TGV à 19h pour un retour sur Paris… Il faudra donc être rentré de la randonnée avant 18h, mon sac n’étant bien sur pas prêt. C’est sur le terrain d’entrainement de Tercan que l’on attaquera la montée sur un très bon rythme. D’ailleurs, après l’arrêt de l’UTMB, je m’attendais à le croiser à l’entrainement pour de prochains objectifs 🙂

Details