[remember] Une randonnée en valais suisse

Après la via-ferrata de la tour d’aï en compagnie de Philou, Mumu & Aurélien, direction Ovronnaz et le Valais Suisse. La randonnée choisie correspond à la montée au lieu nommé « Le Tsantonnaire » en faisant le tour de Six Armaille à 2427 m. La montée est très sympa, on y rencontrera des marmottes, des vaches, un petit single tracks dans les bois avec une partie un peu exposée. On rencontrera des randonneurs blasés de voir des marmottes, j’en rêve encore ! Comment être blaser de rencontrer ces petites bestioles ? Au fur et à mesure de la fin de la montée, on se demande vraiment où le chemin compte nous faire passer pour faire le tour de cette fameuse montagne.

Au point le plus haut, la vue est magnifique …

Details

un nouveau départ

Il y a maintenant près d’un mois, mon travail a déménagé. Là où je mettais 20 minutes de Vélib pour m’y rendre, je mets maintenant environ une heure de transport en commun. Là où j’avais un parc, et la forêt de Meudon comme terrain de jeu à proximité, je me retrouve au milieu d’une zone industrielle… Concernant les bons côtés, j’y gagne en confort de travail et dans mes relations avec mes collègues, qui se retrouvent grandement facilitées.

Reste que je ne peux pas rester sans faire de sport et plus particulièrement sans aller courir entre midi et deux. Il me faut donc recommencer à zéro.

Details

un an !

Juste un petit article pour signaler que ce blog fête sa première année aujourd’hui. Ca y est … enfin, je me rappelle cette nuit du 12 au 13 décembre 2009, lorsque je publiais mon premier article, ce n’était qu’une étape vers beaucoup de nouvelles aventures ! Quelques chiffres 1 Team : le Tailfer Trail Team 3 rencontres…

Details

la SainteLyon 2010 : un ultra-trail blanc de nuit

saintelyonSamedi matin, reveil à 8 h 30 pour aller au vieux-campeur afin d’acheter de quoi me nourrir et voir si j’arrive à trouver des guêtres pour aller sur mes chaussures de running. Le vendeur me rit au nez me disant que cela faisait plus d’un mois qu’il avait 5 à 6 demandes par jours à ce sujet, et que donc, les stocks sont vides ! Direction donc Gare de Lyon et le TGV, dans lequel je me forcerai à dormir. À Lyon, je retrouverai mon frère, sortant de soirée. On passera 2 heures ensemble et je file à Gerland et le palais des sports pour prendre le bus direction Saint-Étienne. Dans le bus, le hasard fait que je me trouverai à côté d’un supporter stéphanois. Du coup, ça chambra un peu. 17 h 30, on est arrivé sur place. Pas de queue pour récupérer son dossard, le temps de faire un petit tour du village (j’y trouverai des guêtres, qui auront protégés ma puce pendant la course, plus que protégés mes pieds de l’humidité) et 18 h 15 et plus rien à faire jusqu’à l’ouverture de la pasta-party et le départ à 0 h. Je tente alors de décrire ma position à Fabrice par twitter, n’ayant pas son numéro de téléphone, mais pas facile facile avec tout ce monde.

Details

insep – tests d’effort – résultats

insep - vue de l'intérieurÇa y est ! Je commençais à désespérer réellement. En faite, lorsque j’avais passé les tests physiques à l’INSEP au début du mois d’avril 2010, je n’avais pas eu les résultats. Les jours puis les mois ont passés et voilà… rien de rien… quelques relances par email et enfin, ce matin, je reçois un fichier excel comportant quelques données des tests de la première journée : le test VAMEVAL.

Pour rappel, j’avais répondu à une annonce en ligne pour faire le cobaye concernant une étude sur la dégradation musculaire entre 103 et 105 % de la VMA.

Ce que j’arrive à en tirer du fichier excel ? … pas grand grand chose de neuf, juste quelques confirmations.

Details

L’entraînement en pleine nature : Conseils de préparation aux sports outdoor

L'entraînement en pleine nature : Conseils de préparation aux sports outdoor

Après le tocard sur le toit du monde, voici un nouveau livre dévoré en moins d’un week-end… Reçu vendredi soir, j’ai profité d’un aller-retour en TGV pour prendre le temps de savourer les conseils de Véronique Billat.

Très bien argumenté et facilement lisible sur la plupart des sujets traités, ce livre s’adresse néanmoins à un public averti. Les termes barbares scientifiques se succèdent souvent au fil des pages.

Le livre attaque directement par l’évaluation de la condition physique du sujet en situation réelle, puis de l’influence de l’environnement outdoor sur la performance physique et la définition d’objectifs en rapport avec sa forme et l’environnement. Je ne vous cache pas que j’ai été vraiment studieux sur la partie parlant de l’influence de l’altitude sur les performances. Depuis mon séjour du côté de l’Himalaya indien, j’avais plein de questions qui étaient restées sans réponse à propos de ma fréquence cardiaque, mes VMA verticales suivant l’altitude et mes maux de tête… Toutes mes questions n’ont pas forcement trouvé de réponse, mais j’ai un peu avancé sur ce sujet. En parlant de VMA verticale, c’est LA variable utilisée en complément de la VO2Max pour caractériser le sujet dans cet ouvrage. J’avais découvert il y a quelques mois cette variable, me demandant pourquoi on ne la voyait pas apparaître un peu plus souvent sur les blogs / revues spécialisées. D’ailleurs, je vais surement baser mon entrainement 2011 sur cette VMA verticale.

Details