Une histoire d’escalade !

millet hybridÇa y est, 1ère séance officielle d’escalade effectuée ce soir avec le CAF du Léman. Attentif et discipliné, je retourne à l’école, celle où l’on commence quelque chose de nouveau. J’ai même acheté mes premiers chaussons aujourd’hui ! et un reverso Petzl pour l’assurage… suivant les conseils de !

Un seul constat : 5 montées, toutes prises confondus, 2 devers avortés, et on peut dire qu’il y a du boulot, mais bon, c’est sympa comme tout, malgré le mal aux doigts de pieds. Bilan : manque de technique, trop sur les bras, pas assez sur les jambes… Au moins, je risque pas de régresser 🙂

Details

10 km des foulées annemassiennes

Petit rappel historique… De retour d’inde, me voilà rentrer dans mes montagnes que j’aime tant. Néanmoins, l’enchainement CCC, déménagement, inde aura eu raison de ma motivation à faire du sport et à préparer de possibles prochaines échéances. L’envie de souffler était trop présente. Yohann me motivera cependant à rejoindre les Foulées Chablaisiennes, club fréquentés par ses parents et avec lequel j’avais fait quelques entrainements pendant mes week-ends dans le coin.

Details

Courir ou mourir – Kilian Jornet

kilian jornet - courir ou mourirContrairement à pas mal de vidéos visibles sur le net, ce livre nous montre un Kilian humain. Ceci n’est surement pas un gros scoop, mais on a les mêmes douleurs, les mêmes pensées, les mêmes doutes, les mêmes envies…

Presque une naissance à 2 000 m, et toutes ses histoires autour de son enfance passée à parcourir la montagne pour aller à l’école  n’explique pas son exceptionnel niveau sportif. Kilian, c’est avant tout une énorme dose de travail et une volonté hors du commun, et une gigantesque envie de contrôler son corps et ses réactions, et d’en découvrir ses limites.

Le livre parle de son enfance, de ses amours, de son tour du lac Tahoe, de la traversée des Pyrénées, de la Western States, du Kilimandjaro… Un peu sous la même forme finalement qu’un récit de course d’un blogueur lambda.

Details

Le programme « collant-pipette » – hiver 2012

Jaime La YauteAlors que les copains annoncent leur programme trail pour 2012, je réfléchis au calendrier de l’hiver… J’aimerai profiter des verticales races (montées sèches à ski) pour découvrir certaines stations de ski du département, le marché local étant bien fourni en compétition du genre, pourquoi aller voir plus loin ?

Plus le ski d’alpi, c’est cool, comme dirait l’ami Guitoune :

« Un peu de peaux de phoque sportives, où on transpire, où on se grille les bronches, où on débranche le cerveau et où on se carbonise les guibolles, le panard ! »

Details
pano – carte d’orientation

[Tuto] Créer un panorama de montagne type table d’orientation

Fréquemment rencontrées en montagne, les tables d’orientation sont des petites constructions à vocation touristique permettant à ses utilisateurs d’identifier les éléments caractéristiques du panorama qui leur fait face. Le paysage qui fait face à l’utilisateur est peint dessus avec les caractéristiques associées (nom des sommets, altitude, distance).

Voici un petit tutoriel qui permettra d’en faire autant sans rien y connaitre.

Details

L’ultra-tri-trail du Chablais, où comment aider le téléthon.

L’an dernier, alors que je préparais ma SainteLyon, j’apprenais l’existence d’un ultra sur 24 h organisé dans mon village d’enfance. Le principe : tourner pendant 24 h sur une boucle montant au château historique du village et redescendre jusqu’à l’église du village. A chaque boucle terminée, une entreprise locale ou un individu s’engageait à verser de l’argent pour le téléthon. Conscient que cet événement ne serait pas reproduit à priori les années futures, j’étais un peu dégouté de le louper, déjà engagé par ailleurs sur la SaintéLyon. Je participais quand même à ma façon, maigrement, rédigeant un article sur mon blog afin d’aider à recruter des coureurs, les organisateurs ayant eu le feu vert pour la manifestation que très tardivement.

Details

Un petit détour par la presse spécialisée

En vivant à Paris, j’avais pris l’habitude de lire dans les transports en me rendant au travail. Au début, je lisais la presse liée au running, puis j’ai migré petit à petit vers la presse spécialisée sur le trail. La migration s’est effectuée d’elle-même, car j’en avais un peu marre de lire les mêmes articles. J’ai arrêté de lire la presse trail un peu plus tard pour les mêmes raisons. À force, on se rend compte qu’un récit d’une course venant d’un blog est plus intéressant qu’une description de la course agrémentée de quelques photos, si belles soient-elles. De même, un test réalisé en condition réelle ne sera jamais remplacé par une esquisse de réponse en 10 lignes. Ainsi, j’ai réduit ma consommation de presse à 4 titres, les voici :

Details