Pointe de Lachau – 1962 m

Jeudi soir, je me rend au CAF du Leman pour me renseigner sur les sorties de ski de randonnées prévues pour le weekend, j’avais enfin décidé de suivre les procédures pour pouvoir faire les sorties officielles. J’arrive donc à l’heure, limite en avance et je rencontre Jean-Paul, qui sera l’encadrant de la sortie. N’étant pas forcement sur de mon niveau de ski à la descente, parce que pour monter, je ne me fais pas de soucis, je le questionne de long en large sur la difficulté de la sortie. Il me répondra un truc du genre « inscris-toi, si tu ne viens pas là, tu ne viendras jamais aux sorties du CAF… ». La sortie initialement prévue à la Pointe du Replan est finalement changé pour la Pointe de Lachau. La cotation est estimée par l’encadrant PD+ (un peu plus que Peu Difficile dans une échelle qui contient Facile, Peu Difficile, Assez Difficile, Difficile) à la montée et S3/4 à la descente (S3 : Début du ski-alpinisme. Il y a des passages techniques et des pentes longues à 35°. Il peut y avoir de courts passages à 40°/45°, des forêts denses, des chemins forestiers raides, et S4 : Ski de couloir ou de pente raide : pente à 40° /45° très longue (plus de 200 m), forêts très denses (la pente peut être faible))

Details

8ème Grimpée du Loup

grimpee du loupHier soir avait lieu la 3e étape du challenge MountainSkiTour, ma première course pour 2012. Suite à un soucis de neige, le parcours est modifié. Au lieu de faire 720 m de D+ comme prévu, celui se composera d’une montée longue de 500 m et environ 30 m de D+, suivi d’une descente suivant la même topologie et enfin, une montée de 470 m.

Arrivé bien en retard sur l’heure prévue d’arrivée dans la station, je galère pour trouver une place de parking. Finalement, je me décide à payer le parking sous-terrain. En 3 secondes me voilà en tenue et je file dans la station, à la recherche du départ et du lieu de réception du dossard. J’espère ne rien avoir oublier dans la voiture. Je suis accompagné par une demoiselle, toute aussi à l’heure que moi. A peine le temps de récupérer le dossard qu’il faut encore courir déposer son sac  un peu plus haut dans une benne qui sera montée à l’arrivée de la course. Enfin, je peux commencer à me mettre dans la course et commencer à étudier le parcours. 2 questions se posent : que faire pendant la première boucle ? et comment est le profil de la montée de 470 m ?

Details

Une histoire d’escalade !

millet hybridÇa y est, 1ère séance officielle d’escalade effectuée ce soir avec le CAF du Léman. Attentif et discipliné, je retourne à l’école, celle où l’on commence quelque chose de nouveau. J’ai même acheté mes premiers chaussons aujourd’hui ! et un reverso Petzl pour l’assurage… suivant les conseils de !

Un seul constat : 5 montées, toutes prises confondus, 2 devers avortés, et on peut dire qu’il y a du boulot, mais bon, c’est sympa comme tout, malgré le mal aux doigts de pieds. Bilan : manque de technique, trop sur les bras, pas assez sur les jambes… Au moins, je risque pas de régresser 🙂

Details

montée du crôt 2011 – ma première compétition de ski alpinisme

montée du crôt - l'affiche

Lorsque l’on fait du  ski de randonnée ou du ski d’alpinisme, on n’utilise pas de remontée mécanique, mais, au contraire, on gravit les montagnes en équipant ses skis de « peaux de phoque » avant de les redescendre dans un style alpin.

Généralement, on désigne par « ski de randonnée » l’activité loisir qui en découle, et la compétition par « ski d’alpinisme ».

Il existe alors plusieurs formes de compétition :

  • la verticale race, qui comme son nom l’indique est une montée sèche.
  • Le sprint, épreuve toute nouvelle, sur le principe du 4X.
  • L’épreuve individuelle, l’épreuve reine, avec pas mal de dénivelés, des passages où l’on porte les skis …

La montée du crôt

Cette épreuve « verticale race » s’inscrit dans le cadre du challenge « mountain ski tour », challenge regroupant plusieurs compétitions de ski d’alpinisme. Au programme, 650 m de dénivelé positif à réaliser le plus possible.

Après une inscription par téléphone depuis Paris, me voilà inscrit grâce à ma licence du CAF du Leman. Étant donné que c’est ma première du genre, je ne m’attends pas à faire des exploits, surtout avec le peu d’entrainement que j’ai dans ce domaine.

Details

Avalanches : apprendre ou réviser avant l’hiver…

jfaLa Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade organise 4 journées formations dans 4 villes différentes concernant le risque d’avalanche. La session Toulousaine est déjà passée. Les retours vus sur le net sont positifs et tout le monde est parti content d’avoir appris ou remis ces bases à plat.

Vous pourrez donc apprendre le :

Au programme, 4 sessions d’une heure et demi abordant les thèmes suivants :

– Déclenchement des avalanches : mieux connaître les phénomènes.
– Facteurs Humains : en quoi notre comportement et notre inconscient ont-t-il une influence sur le risque d’avalanches ?
– Méthodes et outils d’aide à la décision : quelles sont les méthodes d’aide à l’estimation du risque d’avalanche dont nous disposons pour structurer notre réflexion et la rendre plus objective ? Que faut-il en penser ? Comment les utiliser ?
– Le choix de la trace : présentation d’un exemple, puis exercices pratiques.
– L’organisation d’un secours

Details

randonnée au pic de borée

Jeudi soir dernier, j’ai profité du jour férié pour me rendre à la permanence organisée chaque semaine par le CAF de Thonon-les-bains. J’y ai ainsi pris plein de renseignements sur le fonctionnement du club et rencontré quelques membres. J’ai aussi pu m’inscrire pour la dernière randonnée de l’année, le pic de borée. Classée R2, la randonnée se veut facile en raisons des conditions de mi-novembre.

Le départ est fixé à 8h00 du matin, j’arrive au lieu de rendez-vous et un autre groupe avait copié, j’avais donc failli partir avec le mauvais groupe 🙂 Le chef de groupe me demandera où sont mes chaussures de rando… je lui répondrai « à mes pieds ! », tout fier d’avoir mis mes asics gel Trabuco… Dans son regard, j’ai cru lire un « ahhh ben on est mal barré ! ».

Details