Répartition temporelle des coureurs à l’UTMB

Alors que je me demandais quel temps visé en 2013 pour l’UTMB (oui, je sais, j’ai encore le temps d’y penser), je me suis lancé dans une petite étude des classements de ces dernières années. J’avais en tête la répartition « gaussienne » des coureurs sur le marathon de Paris (que l’on retrouve sur tous les marathons en faite. On la retrouve aussi sur les 10kms, 20kms, semi-marathons.).

Repartition temporelles des coureurs au marathon de Paris 2008
Répartition temporelle des coureurs au marathon de Paris 2008

Je m’étais dit qu’en réalisant le même travail sur la CCC 2011 et sur les autres versions de l’UTMB, je pourrais placer mon résultat CCC 2011 sur les courbes UTMB pour en déduire une plage de temps à viser. Un autre moyen de vérifier le rodiomètre en quelque sorte.

Details
affiche-ultra-trail2011

récit de ma CCC 2011

Levé à 6h, après 8h de sommeil, je descend déjeuner dans la cuisine. Une compote, un bol de céréales avec du lait et un petit jus d’orange, et il est déjà temps de partir pour Chamonix. Mes affaires n’ayant pas quitter le coffre de la voiture depuis la veille au soir, je prend quand même le soin de remplir mon bidon d’isostar et ma poche à eau d’eau du robinet. Je n’oublies pas aussi les piles de rechanges pour mes 2 lampes frontales et ma bande élastique pour faire un strapping. Sur la route, pas un chat, ça roule bien. J’arrive à Chamonix à 8h07, ma contre-marque pour mon départ pour Courmayeur est valable pour la file 8h15, je me stresse un peu et arrive dans le bus, avec l’ensemble de mon sac dans les bras, sans même savoir si tout y rentrera. Dans le bus, j’en profiterai alors pour ranger le tout correctement et mémoriser chaque emplacement. La poche a eau à un peu de mal à rentrer mais finalement, en la vidant un peu, ça passe !

Details
affiche-ultra-trail2011

veille de CCC

De retour à Paris très provisoirement après ma CCC et mon week-end suisse, j’essaie de prendre un peu de temps pour vous raconter, non pas la course, mais la veille de la course, toute aussi importante que la course en elle-même. Je m’excuse par avance du retard dans la rédaction du récit de la course, mais je suis en plein déménagement.

Parti de Paris à 7h du matin, après une folle soirée entre super-potos/collègues de boulot/ancien co-lofteurs…. finie à 3h du matin, je me lève à 5h pour prendre mon train direction les alpes. J’arrive à Thonon-les-bains à 11h et quelques chez mes parents déposer mes affaires et repartir pour Chamonix. Il a fallu mettre dans un grand sac l’ensemble du matériel obligatoire pour la course et penser à ne rien oublier… Un petit pit-stop « eau gazeuse et compeed » et c’est parti pour Chamonix. Le temps de trouver une place de parking et je traverse le village de stand de l’UTMB. La pluie commence à tomber, bizarrement… quand j’arrive ! Je file direction la salle de remise des dossards et sur le chemin, je croise Nico d’Off-run.  Il a l’air un peu fatigué et retourne a son stand chercher 20 euros pour la caution pour la puce du dossard. Je file alors à la banque en faire autant, et on file chercher nos dossards, en compagnie de madame « Off-run« . Nico et sa compagne ont décidé de faire la course en couple, je trouve ça super !

Details
affiche-ultra-trail2011

Me suivre pendant la CCC

J-4 avant le départ de la CCC,  une des courses de l’UTMB. Une petite balade de Courmayeur en Italie, en passant par Champex en Suisse, pour finir à Chamonix en Haute-Savoie (euhhh en France), le tout pour 98 km et 5600 m de dénivelé positif, et quasiment autant de négatif. Cette année, le dossard 6419 (c’est moi !) sera au départ, et il compte bien rallier l’arrivée… en moins de 20 h et je serai bien content.

Details

mon équipement pour la CCC 2011

Dernière ligne droite avant le départ, il est temps de penser à l’équipement embarqué/embarquable pour la CCC et tenter d’optimiser un peu le tout question poids sans perdre en qualité. L’épisode de l’an dernier impose un vrai soin à apporter à l’ensemble du matériel embarqué. Si en plus on prend en compte la liste du matériel obligatoire, cela devient un vrai casse-tête…

Details