trail verbier saint-bernard

Trail Verbier Saint-Bernard – présentation et préparation

Samedi, c’est le grand jour… le départ de la traversée du trail Verbier Saint-Bernard by Columbia. J’ai la chance de participer à cette épreuve grâce à Columbia qui, une nouvelle fois, a invité quelques coureurs/blogueurs. La première fois, c’était l’an dernier sur le trail du Verdon Canyon Challenge, je n’avais pas pu y participé à cause du raid aventure chablaisienne qui se déroulait à la même date.

Parmi les coureurs/blogueurs invités, on retrouvera Benoit, responsable du site trailmag.fr. Benoit au départ du 110km avec l’ami ricoré. Sur la traversée, il y aura Fabien, Vincent de wanarun et moi-même. Dans la catégorie « blessé de guerre », on retrouvera Bastien et Fabrice, qui devrait couvrir les 11 derniers kilomètres en mode rando/course/spectateur/supporter.

Voilà pour les présentations des protagonistes… passons au parcours maintenant !

Details
lobex lumbar front

test : sac Columbia Lobex Lumbar pack

lobex lumbar frontPetit cousin du sac Columbia Mobex, le Lobex Lumbar a une particularité intéressante. Il n’a pas de bretelles. Sacrée particularité pour un sac à dos, non ?

Description du produit :

Avec sa construction ultra-légère similaire au Mobex, le sac-à-dos Columbia Lobex Lumbar Pack dispose aussi d’un large panneau dorsal en mousse aérée et sa grande ouverture donnant un accès total au contenu du sac. On trouve à l’intérieur un grand espace de stockage, sans autres rangements autre que celui de la poche à eau. Un petit scratch permet son maintient. Une large attache ventrale est équipée d’un clips en plastique sert au maintient du sac à dos sur le dos. Cette ceinture est équipée d’une poche de rangement et d’un clips pour accroché le tube de la poche à eau.

Details

veillée du bois : Lafuma … ahhh ben pas là !

logo team outdoorHier soir avait lieu la seconde veillée du bois organisée par le magasin Team Outdoor. Parti un peu tôt du travail, j’arrive en avance. J’en profite alors pour faire le tour du magasin et des soldes en cours. Je retrouve Fabrice du côté de la cabine d’essayage. Alors qu’il me donne une paire de Columbia Ravenous Stability 2011, ainsi que 2 tshirts de la même marque, Agnès vient se fendre en excuse en annonçant l’absence de Lafuma ce soir et ce, pour la seconde fois à priori. N’ayant pas prévenu Agnès de ma présence, j’avais prévu de quoi palier à un manque de chaussures. Je choisi alors de changer le thème de la veillée et de m’équiper « Columbia ».  J’enfile donc les Stability et le tshirt manche courte, celui-ci est super light et tout doux, je sens qu’une belle histoire d’amour vient de commencer entre lui et moi.

Details

test des columbia Ravenous – trail des allobroges

Parce que je l’avais promis, voici un petit CR concernant l’utilisation des chaussures Columbia Ravenous sur la reconnaissance de la seconde partie du trail des Allobroges. Je ne compte pas faire ce genre de compte-rendu après chaque longue sortie, mais la variété des surfaces/profils du tracé du trail est extrêmement variée. Ainsi, il est intéressant de faire un retour à ce sujet…

Chemin de sous-bois carrossable, boueux, plat :

L’accroche est variable, j’aurai dit « parfaite », mais il n’a fallu qu’une fois, une petite chute sans doute par excès de confiance… et le bris de mon bâton par la même occasion.

Ancien chemin de hallage, gras, plat :

L’accroche est encore ici de très bonne qualité. Rien à déclarer de plus.

Details

le chablais… de nuit !

thonon by night
thonon by night

Maintenant que j’ai investi dans une lampe frontale, en vue du trail des Allobroges,  il fallait la tester avant le jour J. Alors que le temps est à la pluie depuis plusieurs jours dans la région (eh oui, il pleut beaucoup… sinon on n’aurait pas d’eau d’Evian et de Thonon), je décide de profiter de la nuit pour aller essayer les Columbia ravenous et la lampe Petzl Myo RXP sur mes chemins préférés.

22 h la nuit est tombé, c’est donc parti… J’enfile un short, un t-shirt et c’est parti… Dès que j’ai quitté le village et l’éclairage public, je peux tester la puissance de la lampe… dans les différents modes (il y a 4 modes sur la lampe, 3 puissances différentes et un mode clignotant) et avec ou sans le diffuseur. Ce que je peux en dire, c’est que l’on voit bien la différence de lumière dans les 3 modes proposés, mais que même avec le mode le plus faible, on voit plutôt pas mal je trouve.

Details

Première randonnée de l’année

Dimanche matin, levé 9h pour parler à mon frère sur skype et lui raconter mes exploits, je me rends compte que mes jambes tirent un peu. Cela sera cependant acceptable pour passer à la 3e étape du weekend, la randonnée en compagnie de Julie.  Voulant faire une pierre deux coups, je lui propose d’aller nous balader du coté de la pointe d’Ireuse, montagne culminante à 1890 m, sur le parcours du trail des Allobroges. Ce trail est ma prochaine échéance dans mon programme 2010, le plus gros morceau d’ailleurs !

Le rendez-vous est fixé à 11 h au stade d’Allinges. Je ne la retrouverai qu’à 11 h 15, à cause d’une course de vélo qui tourne autour de la maison de mes parents, et l’école primaire, le stade et la châtaigneraie. Une boucle d’environ 1 km, où la circulation devient presque un enfer. Pour un dimanche matin, c’est rude !

Details

un week-end au parc de St-Cloud en Columbia Ravenous

Avant le 20 km de Lausanne samedi prochain, je voulais profiter un peu de Paris pour y voir des amis et faire un petit peu de sport, principalement de l’aviron. Bon, au final, j’ai un peu trop vu les amis et ne suis pas allé à l’aviron. Cependant, j’ai pu parcourir de long et en large le parc de Saint-Cloud, que je connaissais que pour son espace vert au bord des quais. Plusieurs collègues m’en avaient parlé pour leurs entrainements typés trail, avec des montées, des descentes, des montées, des descentes… C’était donc le moyen parfait pour tester la nouvelle paire de chaussures de trail, la Columbia Ravenous. Il y a quelques semaines, Fabrice, de runonline , m’avait proposé de tester ce modèle de la marque, le premier conçu spécialement pour le trail. Curieux par nature, c’est avec enthousiasme que j’ai accepté.

Details