trail verbier saint-bernard

Analyse du résultat de la traversée du trail Verbier-Saint-Bernard

Ou plutôt, une tentative d’analyse… Suite à ma course, j’ai eu de nombreux retour concernant ma « performance », des retours souvent très élogieux d’ailleurs. De mon côté, j’ai juste eu l’impression d’avoir presque enfin réalisé une course complète, sans avoir forcement été très performant au niveau du rythme mis. Je ne dis pas que je me suis traîné mais j’ai pas forcé l’allure non plus, un bon rythme en soi. Le point positif que je retiens, c’est d’avoir été dans le même rythme tout du long.

Details

semaine d’entrainement 7

C’est parti pour un nouveau cycle. Le thème est PMA, PMA tenue. Au programme, 4 sorties « obligatoires » et une sortie « facultative ».

Lundi : séance facultative, oxygénation. 1h en i.1 très coolrépartir juste 15 sprints de 10’’ à bloc.

Compte-rendu : j’ai encore mal aux jambes de la sortie de la veille, je sors tard du travail, bref, des « fausses excuses » pour faire sauter cette séance facultative. J’ai quand même placé 2 cycles de renforcement musculaire pour me donner bonne conscience.

Mardi : Rien

Compte-rendu : je fini de récupérer de ma sortie de dimanche… violente la sortie !

Details

le Mont d’Hermone version trail du dimanche

A la lecture du planning d’entrainement de la semaine, je tombe sur « dimanche, 3h de trail montagne ou col en VTT »… Le choix est tout vu, ça sera trail, j’ai les Columbia qui démangent… Reste à choisir le terrain de jeu, pour une fois, avec la fonte anticipée des neiges, le choix est large ! Un petit tour au pic de borée avec un passage au pied de la dent d’oche ? Un petit tour au Mont-Forchat ? remonter à Morzine/Avoriaz ? ou dernière solution, monter « aux hermones », depuis la maison de mes parents… C’est une idée sympa étant donné que c’est la montagne la plus proche et celle que l’on voit le mieux depuis la terrasse de la maison. Le repas du midi passé, le choix est fait ! Ça sera les hermones… un joli challenge que j’avais déjà tenté l’été dernier, et que j’avais abandonné en cours de route pour diverses raisons : trop chaud, trop dur, pas dans le bon jour…

Details

Semaine d’entrainement 6

Comme d’hab maintenant, petit résumé de la semaine précédente… C’est la 6e semaine de travail en collaboration avec Alain, le coach. Le theme de la semaine : Surcompensation … j’ignorais la signification de ce terme, je l’ai bien comprise ! Enfin je crois.

Lundi : Repos

Compte-rendu : Ça commence à devenir une habitude …

Mardi : PMA courte, 1h15 tout en i.2 avec au milieu 10 fois 20’/40′.

Compte-rendu : Khalil, un collègue de boulot me demande s’il peut m’accompagner courir, on habite à quelques centaines mètres l’un de l’autre et lorsque je vais au stade Suzanne Lenglen, je passe devant chez lui. Je passe donc le prendre, après 5 minutes d’attente en bas de l’immeuble, le voilà qui descend (toujours en retard ce Khalil :D) et direction le stade, le rythme est tout lent (i.1 pour moi) … a priori pas pour lui (plutôt i.3, il n’arrive pas à parler tout en courant). Arrivé au stade, il ira s’asseoir dans les tribunes pendant que je fais ma séance de 20’/40′.  Une fois terminé, on rentrera tranquillement au bercail… 1h01 pour moi, 31 min pour Khalil en 2 fois, il a battu son record ! Comme quoi…

 
Details

semaine d’entrainement 5

Comme chaque semaine, c’est reparti pour une semaine d’entrainement ! (forcement vous allez me dire…)
Au programme, une semaine nommée « Foncier PMA » … première semaine qui change depuis le début de ma collaboration avec Alain. Auparavant, j’avais le droit à « Foncier systémique : Force/PMA ».

Lundi : Repos
Compte-rendu : C’est sympa !

Mardi : PMA Courte, 1h15 tout en i.2, avec au milieu 12 fois 20’/40′ suivis de 5 minutes de récup’ puis 10 fois 30’/30′.
Compte-rendu : Cette fois-ci, direction le stade Suzanne Lenglen. Je garde le stade municipal d’Issy-les-Moulineaux en back-up pour quand je sortirai tard du travail, ou quand il fera jour plus tard.

Details

semaine d’entrainement 4

La semaine dernière était la dernière du « groupe » Force/PMA, autrement dit, c’est pas le plus facile. Au programme, 4 séances.

Lundi : Repos

Compte-Rendu : il faut bien profiter de se reposer un peu !

Mardi : 1h30 de course à pied, tout en i.2 avec, après l’échauffement, un premier bloc de 8 fois 1 min/1 min,  puis 3 minutes de récupération, puis 10 fois 30’/30′, puis 3 minutes de récupération, puis enfin, 8 fois 20′ / 40′, et finir tranquillement.

Compte-rendu : Sorti un peu tard du travail, je me rappelle que Noostromo a recemment testé le stade Jean-Bouin à Issy-les-moulineaux, et qu’en plus, celui ferme à 23h, soit une heure de plus que le stade Suzanne Lenglen. Parfait donc pour ma sortie de la soirée. Arrivé sur les lieux, effectivement l’éclairage n’est pas très fort, mais le stade de foot annexe permet un minimum de luminosité. Après quelques tours d’échauffement, je commence mon premier bloc. Tout se passe bien, parti un peu trop vite mais rien de bien méchant. Puis, j’enchaîne sur 3 minutes de récupération, entre temps, le stade annexe s’éteint, me voilà dans le noir.

Details

i’m doping free !

doping free logoEn découvrant la revue « sport & vie », j’ai découvert un dossier complet sur la lutte anti-dopage et l’introduction du passeport biologique, étapes par étapes, avec l’explication des ruses potentiellement utilisables par les athlètes pour le contourner et rendre des résultats « dans les normes ». Il y a aussi dans cette revue quelques pages relatives au dopage exclusivement. Ils y expliquent comment tels ou tels sportifs, connus ou non, s’est fait pincé bêtement ou non. On y trouve aussi comment tel athlète aurait pu se défendre par rapport à un contrôle anti-dopage positif à tel ou tel substances.  A la lecture de ces lignes, on se dit trop facile « ahhh le débile ! forcement, il a fait n’importe quoi c’est normal qu’il se soit fait avoir ! » mais après réflexion, le constat est plus nuançable. En effet, plusieurs substances dopantes se retrouvent en petites quantités dans des produits trouvables un peu partout un peu trop facilement.

En rentrant du week-end ski organisé par le CE de mon entreprise, Clément, mon collègue de raid, m’interpelle sur un article qu’il lisait en direct sur son iphone. Cet article, lisible ici, traite du dopage dans le sport amateur. Un peu choqué qu’il m’en parle genre « et toi alors ? tu prends quoi ? », ce fût l’occasion d’en discuter.

Details