montée du linga – Chatel

linga vertical 1000 classic 2012Dernière montée sèche de l’année, c’est aussi la plus longue du circuit MountainSkiTour. Le format proposé est bien différent des autres courses. Plus long, 1000 m de D+ contre 600-800m d’habitude, le matin au lieu du soir après la fermeture des pistes…

La veille au soir, la pluie est tombée en force sur le nord des Alpes, humidifiant la neige sur le bas des pistes, et recouvrant les sommets d’un petit voile blanc encore bien apprécié, malgré la saison. Arrivé sur les lieux en avance, je profite de l’échauffement pour tester l’accroche des peaux sur le premier mur. Ça tient plutôt bien malgré 2 petites zipettes. Une zipette, c’est quand la peau ne tient pas sur la neige et glisse dans le sens de la piste.

Details

Montée des lanches – Thollon-les-memises

Vendredi soir avait lieu une nième course de ski alpinisme. Cette fois-ci, celle-ci ne fait pas partie des 2 challenges auxquels je participe cette saison, enfin, juste pour le plaisir, sans aucune prétention au classement final, hormis ne pas finir dernier. Je me suis rendu sur cette course à cause de sa proximité de mon domicile, puis j’avais à coeur de remettre un peu les pendules à l’heure après une « contre-performance » à Megève. Enfin, plutôt une course où j’avais plus souffert que pris du plaisir et je n’aime pas ça. Ma petite série de soucis avant course continue, cette fois-ci je n’avais pas réussi à m’inscrire en ligne sur le site de la fédération. Heureusement que l’organisation est réactive et conciliante.

J’arrive avec une heure d’avance sur le départ. Le temps de récupérer le dossard et je colle les peaux sous les skis pour m’échauffer et pars repérer la première partie du parcours. C’est la partie la plus dure, ça monte très fort et à cause du manque de neige dans un virage (le second sur le plan de la course), on aura le droit à un portage le long de la piste. Le parcours fait 600 m de D+ pour 2,4 km, uniquement de la montée, soit une pente moyenne de 25 %.

Details