Récit de la boucle Verbier – Saint-Bernard 2012

Un an après avoir été invité par Columbia sur la traversée « VERBIER- saint Bernard », me voici au départ de la boucle « Verbier — Saint Bernard ». Le tracé de la boucle fait 110kms et 7000 m de D+. Il reprend le parcours de la traversée à partir de la Fully, soit la seconde moitie de la course.

J’ai l’habitude de ne pas refaire deux fois la même chose, mais l’organisation, le tracé, la date et le format me faisaient dire que c’était LA course idéale en vue de faire l’UTMB l’an prochain.

Pour corser un peu la difficulté, je dois enchaîner la journée de jeudi avec la nuit de jeudi à vendredi au travail. 22 h de travail sur 24 h possible, puis un petit sommeil le vendredi. Vendredi soir je récupère Greg à la gare de Genève et l’on file à Verbier. Arrivé à minuit, le sac est bouclé en 20 minutes. Le réveil sonne à 3 h 50, ça pique, juste le temps de déjeuner et d’aller sur la ligne de départ. J’y retrouve les collègues du club des foulées chablaisiennes, puis Cyril et Flo avec qui j’avais fait la saintélyon 2010 et pour finir, Nico et sa copine. Ça fait du beau monde sur cette course. Les objectifs de chacun sont différents, mais tous espèrent faire une belle course.

Details

Trail du Nivolet-Revard 2012 – le récit

Premier rendez-vous trail de la saison… je viens à peine de ranger les skis au placard. L’hiver a été plus long que prévu et je n’ai pas vraiment chaussé les runnings depuis plusieurs mois. D’ailleurs, ma sortie la plus longue depuis le 1er janvier aura été celle de lundi avec Benoît, 1 h 30 de footing continu sur le parcours du cross du Lyaud, bon, y avait aussi les 2 h 30 avec  au mont-Forchat, mais on n’a pas vraiment couru, on a surtout travaillé la grimpette et l’orientation. J’arrive donc à Voglans, à côté d’Aix-les-Bains sans vrai repère sur mon niveau de forme et mon niveau sportif. J’y retrouve Julien, il m’apprend que Mike l’ami du petit dej est malade, il ne sera pas du rendez-vous :(. Je retrouve aussi Manon et Guillaume du Club des foulées Chablaisiennes, et pour ne pas les dénoncer, ils n’ont pas le t-shirt du club !

Details