Récit de la boucle Verbier – Saint-Bernard 2012

Un an après avoir été invité par Columbia sur la traversée « VERBIER- saint Bernard », me voici au départ de la boucle « Verbier — Saint Bernard ». Le tracé de la boucle fait 110kms et 7000 m de D+. Il reprend le parcours de la traversée à partir de la Fully, soit la seconde moitie de la course.

J’ai l’habitude de ne pas refaire deux fois la même chose, mais l’organisation, le tracé, la date et le format me faisaient dire que c’était LA course idéale en vue de faire l’UTMB l’an prochain.

Pour corser un peu la difficulté, je dois enchaîner la journée de jeudi avec la nuit de jeudi à vendredi au travail. 22 h de travail sur 24 h possible, puis un petit sommeil le vendredi. Vendredi soir je récupère Greg à la gare de Genève et l’on file à Verbier. Arrivé à minuit, le sac est bouclé en 20 minutes. Le réveil sonne à 3 h 50, ça pique, juste le temps de déjeuner et d’aller sur la ligne de départ. J’y retrouve les collègues du club des foulées chablaisiennes, puis Cyril et Flo avec qui j’avais fait la saintélyon 2010 et pour finir, Nico et sa copine. Ça fait du beau monde sur cette course. Les objectifs de chacun sont différents, mais tous espèrent faire une belle course.

Details

ravitailleur sur la patrouille des glaciers 2012

Comme annoncé depuis bien longtemps, je voulais aller voir la patrouille des glaciers. Pour rappel, la patrouille des glaciers, c’est une course militaire de ski alpinisme par une haute route entre Zermatt et Verbier. Cette course est ouverte aux concurrents civils et est l’une des plus grosses courses populaires en Suisse. L’élite a sa place comme Mr tout le monde, qui cherche à se mesurer au parcours proposé. 53kms, 4000 m de D+, de nuit, avec des passages à 3700 m et 3 200 m. Ça ne plaisante vraiment pas !

J’avais prévu d’aller à Rosablanche, au petit matin, du côté de Verbier pour voir passer la course. Après avoir interrogé quelques amis potentiellement intéressés pour venir, Benoit, seul à me répondre, me propose de l’accompagner à Tête-Blanche (3 700 m) pour aider l’équipe de son ami Alexis Sevennec, composé de Valentin Favre et Yannick Buffet. J’accepte volontiers l’invitation et me voilà donc ravitailleur officiel de l’équipe 100 % Française de l’élite. 

Details

La patrouille des glaciers 2012 – l’application mobile et le suivi en ligne des concurrents.

google play - l'application patrouille des glaciersLa Patrouille des Glaciers (PDG) est une course militaire internationale de ski alpinisme de l’Armée Suisse, ouverte également aux patrouilles civiles. La course se déroule de Zermatt à Verbier (parcours Z) respectivement d’Arolla à Verbier (parcours A). Elle doit être accomplie en une seule étape. Cette course unique se caractérise par la longueur et l’altitude du profil du parcours ainsi que les exigences du milieu alpin. Jugée comme la course de ski-alpinisme la plus difficile au monde, elle se déroulera du 25 au 28 avril 2012. Longue de 53 kms, à travers les alpes, avec 2 passages à plus de 3 000 m d’altitude, les concurrents devront grimper près de 4000 m de D+ !

Details

championnat du monde de 4X – Champery (Suisse)

Alors que je pensais louper ce rendez-vous sportif de la région à cause de mon départ en inde, je me retrouve tout content de pouvoir assister aux championnats du monde de Mountain-Bike à Champéry, dans le Chablais Suisse… surtout que la dernière fois que l’on a vu des championnats du monde UCI de Mountain-bike, c’était aux Gets en 2004. A l’époque, j’étudiais à Brest, j’avais pris un train de nuit pour être sur place pour le départ de mon petit cousin, qui jouait le titre de champion du monde junior de descente. J’étais arrivé 10 minutes avant son départ, pile poil le temps de mettre au bord de la piste pour le voir descendre.

Details
trail verbier saint-bernard

récit de ma traversée du trail Verbier Saint-Bernard 2011

Fin 2010, alors que je tente de planifier un semblant de programme pour l’année 2011, j’ajoute la traversée du trail Verbier Saint-Bernard à mon programme en tant que trail de préparation à la CCC (en espérant avoir une chance au tirage au sort). Fabrice remarquera alors que Columbia est partenaire officiel de l’épreuve suisse et organisera via Lucile une délégation « Columbia » à Verbier.

L’avant course

Vendredi midi, rendez-vous à la gare de Lyon où je retrouve Cécile Bertin, Bastien et Lucile. On retrouvera à Lausanne Fabien, Jean-Philippe, Fabrice et Saliha. Dans le train, on discutera de courses, d’expérience « trail », de matériel… Cécile nous racontera en détail son marathon des sables, son « seven marathons, seven continents ».
Sur place, on retrouvera Michael et Benoit arrivé tout juste de Grenoble et 2 autres coureurs de Belgique, représentant le magazine Zapotek Belgique.
Au total, on sera une petite dizaine de coureurs/blogueurs/journalistes à participer à ce trail version « Columbia ».

Details
aiguille du tour

un petit tour à l’aiguille du tour…

Mardi matin, reveil 6h, je rassemble mes affaires d’alpinisme pour rejoindre Steeven et se rendre à Chamonix où l’on a rendez-vous avec notre guide. On a toujours dans l’idée de monter au sommet du mont Blanc, sans doute pas aujourd’hui car l’heure est déjà bien avancée mais au moins de prendre rendez-vous pour ce sommet.

Il nous explique aussi que malgré le très beau temps de la journée, la voie que l’on souhaitait emprunter n’avaient pas pu être tracer par des guides la veille, à cause de grosses plaques à vents et que l’on voyait les nuages se déplacer un peu trop vite en haut pour vraiment apprécier la balade. Si c’est pour monter et souffrir, ça ne vaut pas le coup.

Details